Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Retour de la violence en Tchétchénie

Retour de la violence en Tchétchénie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une attaque sur un bâtiment abritant des médias locaux à Grozny a eu lieu ce matin, et au moins six policiers et sept assaillants ont été tués. Il y a peut-être des victimes civiles, et voici ce qu’il reste du bâtiment où ont eu lieu les combats.

Cette attaque, qui est intervenue le matin même du jour où Vladimir Poutine doit s’adresser au parlement russe, rappelle que la situation sécuritaire n’est toujours pas stabilisée en Tchétchénie, où les braises du séparatisme violent ne sont pas encore éteintes.

Ramzan Kadirov, président tchétchène, a donné lui-même sur son compte Instagram, très suivi, des détails sur l’attaque. En octobre, cinq policiers ont été tués et douze autres blessés dans Grozny par un kamikaze qui a activé ses charges alors que les agents s’approchaient de lui pour un contrôle d’identité.