Italie : dix passeurs arrêtés après la mort de 52 migrants

Italie : dix passeurs arrêtés après la mort de 52 migrants
Par Euronews avec AFP, Reuters, ANSA
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Grâce aux témoignages des survivants, la police italienne a pu les identifier. Il s’agit de sept Marocains, deux Syriens et d’un Libyen. Ils

PUBLICITÉ

Grâce aux témoignages des survivants, la police italienne a pu les identifier. Il s’agit de sept Marocains, deux Syriens et d’un Libyen. Ils faisaient partie des personnes qui ont survécu au chavirage d’une embarcation mercredi. Ce sont les gardes-côtes suédois qui sont intervenus.

Le procureur de Palerme a décidé d’ouvrir une enquête pour immigration clandestine et homicide en se basant sur le fait que des migrants ont été emprisonnés à fond de cale où l’air manquait et avec des gaz d‘échappement des moteurs qui ont tué 52 d’entres eux”.

Si les faits d’homicides sont reconnus lors d’un procès, il pourrait s’agir d’une première en Italie et elle pourrait faire jurisprudence.

Les victimes n’ont pu être toutes enterrées faute de place dans les cimetières de la cité sicilienne. Leurs dépouilles ont été placées dans des cercueils en chambres froides, le temps de définir leur lieu de sépulture.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le printemps avant l'heure sur les plages italiennes

Italie : la gronde des agriculteurs se poursuit

Italie : les agriculteurs font défiler des tracteurs le long du Colisée