EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Chine commémore la victoire contre le Japon et montre ses muscles

La Chine commémore la victoire contre le Japon et montre ses muscles
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

12 000 soldats, 500 engins et 200 avions. En présence de Vladimir Poutine et de Laurent Fabius, mais sans Barack Obama et Angela Merkel, le président

PUBLICITÉ

12 000 soldats, 500 engins et 200 avions.

En présence de Vladimir Poutine et de Laurent Fabius, mais sans Barack Obama et Angela Merkel, le président chinois a salué “le retour de la Chine comme un grand pays” depuis sept décennies.

Une parade pour le 70ème anniversaire de la capitulation de Tokyo qui avait mis fin à la Seconde Guerre mondiale.

Le président Xi Jinping a toutefois affirmé que “la Chine ne recherchera jamais l’hégémonie, pas plus qu’elle ne cherchera à s‘étendre. Elle n’imposera jamais des souffrances tragiques à d’autres nations”.

Si le numéro 1 chinois a annoncé une réduction des effectifs militaires de 300 000 hommes sur une armée estimée à 2,3 millions d’hommes, la parade a également donné lieu à la présentation de nouveaux missiles 21D, ceux qu’on appelle les “tueurs de porte-avions”. Une première en public. Ces missiles inquiètent particulièrement les Américains et les voisins de l’Empire du Milieu alors que Pékin affiche ouvertement ses nouvelles ambitions de puissance maritime notamment en mer de Chine du Sud.

Chine: baisse notable des effectifs de l'armée http://t.co/levamztZTI#armée

— Mondemilitaire (@MondeMilitaire) 3 Septembre 2015

#Japon et #Chine : la course à l’influence en #Afriquehttp://t.co/ZL2V4py6gp via lemondefr</a></p>&mdash; Jean Manuel Araujo (JEANMANUEL075) 2 Septembre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les séquelles de la guerre sino-japonaise

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine