Poutine accuse les Occidentaux de "double-jeu" en Syrie

Poutine accuse les Occidentaux de "double-jeu" en Syrie
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Vladimir Poutine ironise sur l'impact des frappes de la coalition américaine en Syrie et défend la stratégie de la Russie, à la veille d'un sommet à Vienne consacré à l'avenir du pays.

PUBLICITÉ

Deux jours après la venue surprise de Bachar al-Assad au Kremlin, et trois semaines après le début de ses raids en Syrie, la Russie passe à l’offensive sur le plan diplomatique.

Moscou réunira, ce vendredi, à Vienne, les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et la Turquie pour tenter de trouver une issue politique au conflit.

En attendant, Vladimir Poutine a justifié les frappes aériennes. La Russie affirme avoir ciblé l’Etat Islamique et “d’autres groupes terroristes”.

“On ne peut pas classer les terroristes en modérés et non modérés”, a dit le président russe.

“Pourquoi les efforts de nos partenaires américains et de leurs alliés dans leur combat contre l’Etat Islamique n’ont-ils toujours pas produit de résultats tangibles ? Parce qu’il est toujours difficile de mener un double jeu : dire qu’on lutte contre les terroristes et en même temps essayer de se servir d’une partie d’entre eux pour faire avancer ses pions au Proche-Orient et servir ses intérêts”, a ajouté le chef du Kremlin.

Moscou a, par ailleurs, démenti avoir touché un hôpital de campagne mardi. Une frappe qui aurait fait 13 morts selon une ONG basée en Grande-Bretagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"L'ingérence russe est dangereuse" en Syrie

Inondations en Russie : des centaines de sinistrés manifestent pour obtenir des compensations

La journaliste américaine Alsu Kurmasheva reste en prison