Yémen : le cessez-le-feu repoussé sur fond de regain de violence

Yémen : le cessez-le-feu repoussé sur fond de regain de violence
Par Ariane Tilve avec Agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Insurgés chiites et gouvernement yéménite redoublent de violence à quelques heures d’une trêve censée entrer en vigueur aujourd’hui, en marge de

PUBLICITÉ

Insurgés chiites et gouvernement yéménite redoublent de violence à quelques heures d’une trêve censée entrer en vigueur aujourd’hui, en marge de l’ouverture des négociations de paix en Suisse. Une trêve repoussée de plusieurs heures en raison de l’attaque des rebelles Houthis qui a coûté hier la vie à deux chefs militaires de la coalition arabe qui appuie le gouvernement du Yémen.

Yémen: les enjeux des négociations qui s'ouvrent en Suisse pour tenter de sortir du chaos. Lire mon papier https://t.co/Gyg2QEk4Tp

— Georges Malbrunot (@Malbrunot) 14 Décembre 2015

Une coalition qui a mené hier encore des bombardements, notamment dans la province de Hajjah, dans le nord-ouest du pays. Au moins 19 personnes ont été tuées, dont plusieurs civils selon les témoins. Amnesty international accuse la coalition arabe de cibler les civils, ==et même les écoles=, ce qui est contraire au droit international.

80 % de la population yéménite est touchée par les affrontements qui ont fait près de deux millions et demi de déplacés selon les Nations unies.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Yémen : cessez-le-feu et ouverture de négociations de paix

Yémen : près d'un millier de prisonniers échangés

Guerre Russie-Ukraine : Volodymyr Zelensky recherche le soutien de l'Arabie saoudite