EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Danemark : la confiscation des bijoux des migrants fait scandale

Danemark : la confiscation des bijoux des migrants fait scandale
Tous droits réservés 
Par Christelle Petrongari avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au Danemark, les migrants pourraient bientôt payer leur accueil dans le pays, c’est en tout cas le projet de loi défendu par le gouvernement et qui

PUBLICITÉ

Au Danemark, les migrants pourraient bientôt payer leur accueil dans le pays, c’est en tout cas le projet de loi défendu par le gouvernement et qui prévoit d’autoriser la fouille de leurs bagages et de confisquer tout objet de valeur ou argent liquide au-delà de 400 euros environ. L’opposition parle de mesure “autoritaire” rappelant la spoliation des juifs par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Denmark wants to seize jewelry and cash from refugees https://t.co/P743JmgzuY

— Washington Post (@washingtonpost) 17 Décembre 2015

Pour la ministre de l’Intégration, la nouvelle loi ne ferait que mettre les réfugiés en conformité avec les chômeurs danois. “Si un Danois possède des objets de valeur totalisant plus de 1300 euros (10 000 couronnes), il peut avoir à les vendre pour recevoir une allocation chômage,” écrit Inger Stojberg sur son compte Facebook.
Et de préciser que les policiers ne prendraient pas d’objets de “valeur sentimentale” comme les alliances, les montres et les téléphones portables.

Certains médias étrangers réprouvent le fait que nous puissions à l’avenir saisir les effets de valeur des demandeurs d’asile et exiger qu’ils prennent en charge le coût de leur séjour dans des centres pour réfugiés”, a écrit-elle précisé, faisant allusion sans le nommer au Washington Post qui a tancé Copenhague en estimant que le projet de loi avait une “connotation particulièrement douloureuse en Europe” où les nazis ont spolié les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le projet de loi, très controversé même au Danemark, sera débattu au Parlement en janvier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Chypre peut-elle faire face à l'afflux ininterrompu de migrants?

Le Danemark face aux réseaux sociaux

Allemagne : Olaf Scholz s'engage à améliorer la gestion de l'immigration clandestine