PUBLICITÉ

En Grèce, 6.500 réfugiés bloqués à la frontière avec la Macédoine

En Grèce, 6.500 réfugiés bloqués à la frontière avec la Macédoine
Tous droits réservés 
Par Cyril Fourneris
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Environ 6.500 migrants sont toujours bloqués au poste-frontière d’Idomeni, à la frontière entre la Grèce et la Macédoine. Ce vendredi, la Macédoine

PUBLICITÉ

Environ 6.500 migrants sont toujours bloqués au poste-frontière d’Idomeni, à la frontière entre la Grèce et la Macédoine.

Ce vendredi, la Macédoine mais aussi la Slovénie, la Croatie et la Serbie ont annoncé qu’elles limitaient à 580 le nombre quotidien de réfugiés autorisés à entrer sur leur territoire.

Le ministre grec de l’imigration dit craindre que près de 70 000 migrants se retrouvent bloqués en Grèce d’ici un mois.

“Pour avoir de l’eau, on doit faire la queue pendant 4 ou 5 heures. Il y a 7000 personnes ici et un seul endoit où l’on distribue de l’eau et de la nourriture”, dit un jeune syrien dans le camp de passage installé près de la frontière.

Ce dimanche des réfugiés ont notamment bloqué les voies ferrées à la frontière greco-macédonienne, en scandant “ouvrez les frontières”.

Une frontière qui n’avait été ouverte que très brièvement, dans la soirée de samedi. Quelques 300 réfugiés, syriens et irakiens ont pu passer avant qu’elle soit à nouveau fermée.

Athènes dit compter sur le récent plan de l’OTAN visant à limiter le flot de migrants quittant la Turquie par la mer, pour entrer en Grèce.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

NO COMMENT : Rafah va être attaquée, la population appelée à évacuer

Les premiers vols d'expulsion vers le Rwanda quitteront le Royaume-Uni dans quelques mois

Guerre Israël-Hamas : Israël reconnaît une "grave erreur" en tuant sept humanitaires