EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le dirigeant de Facebook Amérique Latine libre sans rien lâcher

Le dirigeant de Facebook Amérique Latine libre sans rien lâcher
Tous droits réservés 
Par Christelle Petrongari avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Facebook et Apple même combat ? Le vice-président de Facebook pour l’Amérique Latine est libre mais il sera jugé au Brésil. L’Argentin Diego Dzodan a

PUBLICITÉ

Facebook et Apple même combat ? Le vice-président de Facebook pour l’Amérique Latine est libre mais il sera jugé au Brésil. L’Argentin Diego Dzodan a été arrêté mardi car il refusait de fournir des informations sur des trafiquants de drogue qui communiquaient via WhatsApp, propriété du réseau social. Diego Dzodan a bénéficié mercredi d’un “habeas corpus” et il va répondre en liberté à son procès ouvert par la justice pour qu’il fournisse les informations sollicitées sur les utilisateurs de Facebook. La justice brésilienne réclame que le géant de l’internet et l’application de messagerie livrent les conversations.

WhatsApp assure ne disposer d’aucun serveur au Brésil où seraient conservées les conversations. “WhatsApp ne peut apporter des informations qu’elle ne détient pas. Nous avons coopéré à la limite de notre capacité dans ce cas précis et bien que nous comprenions l’importance du travail pour faire respecter la loi, nous sommes en fort désaccord avec cette décision” avait affirmé mardi un responsable de WhatsApp dans un communiqué.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus

Macron au Brésil : un renouveau dans les relations entre les deux pays