EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le gouvernement croate n'aura tenu que cinq mois

Le gouvernement croate n'aura tenu que cinq mois
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Parlement croate a adopté une motion de défiance à l’encontre du gouvernement de droite, à 125 voix contre 15 ce jeudi.

PUBLICITÉ

Le Parlement croate a adopté une motion de défiance à l’encontre du gouvernement de droite, à 125 voix contre 15 ce jeudi. Le cabinet chute cinq mois seulement après l’arrivée au pouvoir du Premier ministre Tihomir Oreskovic, un homme d’affaires sans expérience politique.

Cinq mois que ce dernier essuie des critiques, sur le virage à droite entrepris par le pays et la minimisation, par son gouvernement, des crimes du régime oustachi pro-nazi. Les nationalistes du HDZ, principal parti de la coalition, avaient annoncé la veille qu’ils retiraient leur soutien au cabinet, formé avec le Most, de centre-droit.

Les partis Croates disposent d’un mois pour former une nouvelle majorité. Si un accord n’est pas trouvé, de nouvelles élections seront organisées. Mais cette majorité sera le fruit, quoi qu’il arrive, d’alliances fragiles. Ce vendredi, la présidente Kolinda Grabar-Kitarović consultera les partis en vue de nommer un Premier ministre . L‘économiste de 39 ans Zdravko Maric, ministre des finances du gouvernement déchu, sera le candidat présenté par le HDZ.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La loi d'amnistie en Espagne : "cela signifie un pardon total pour les crimes"

Des élections législatives à haut risque pour l'ANC en Afrique du Sud

Géorgie : la "Commission de Venise" appelle au retrait de la "loi russe"