PUBLICITÉ

Boris Johnson n'est pas candidat à la succession de David Cameron

Boris Johnson n'est pas candidat à la succession de David Cameron
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Boris Johnson ne sera succédera pas à David Cameron au 10 Downing Street.

PUBLICITÉ

Boris Johnson ne sera succédera pas à David Cameron au 10 Downing Street. L’ancien maire de Londres a déclaré contre toute attente qu’il n‘était pas candidat au poste de Premier ministre du Royaume-Uni ce jeudi matin.

Le leader conservateur des pro-Brexit faisait figure de favori dans la course au 10, Downing Street quand il a convoqué la presse ce jeudi matin. Après avoir énuméré les responsabilités qui incomberont au prochain chef du gouvernement, et revendiqué un bilan positif à la tête de la mairie de Londres, ce dernier a déclaré:

“Mais je dois vous dire, mes amis, vous qui avez attendu la phrase choc de ce discours, qu’après consultation de mes collègues, et au regard des circonstances au parlement, je suis arrivé à la conclusion que cette personne ne peux pas être moi”
Boris Johnson, ancien maire de Londres

Le prochain Premier ministre du Royaume-Uni sera choisi par le Parti conservateur, majoritaire au parlement. Il sera nommé le 9 septembre prochain et aura la lourde tâche d’appliquer le Brexit en enclenchant l’article 50 du traité de Lisbonne.

Les candidatures devaient être déposées avant midi, ce jeudi. La ministre de l’interieur Theresa May, le ministre de la justice Michael Gove et le ministre du travail Stephen Crabb sont les seuls à avoir jusqu’ici officialisé leur candidature. D’autres se sont peut-être portés candidats sans le faire connaître publiquement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A Londres, Theresa May se voit sur les traces de Margaret Thatcher

Travaillistes et Tories se déchirent après le Brexit

Séisme en Europe : près de 52% des Britanniques décident de partir