L'attentat de Nice aurait été "prémédité"

L'attentat de Nice aurait été "prémédité"
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon le procureur de la République de Paris, le tueur aurait "prémédité" son attaque et il aurait bénéficié de "soutiens et de complicités".

PUBLICITÉ

L’auteur de l’attaque de Nice aurait bénéficié de “soutiens et de complicités”. 5 suspects : 4 hommes et une femme ont été déférés devant la justice et placé en détention provisoire.

Aucun d’entre eux n‘était connu “des services spécialisés de renseignement“, selon le procureur de la République de Paris qui s’est exprimé ce jeudi pour évoquer des “avancées notables“ dans l’enquête : “C’est notamment à partir des éléments de téléphonie qu’ont successivement été interpellés et placés en garde à vue les 5 individus présentés ce jour à la justice. Leur implication apparaît en fait dans leur participation à la préparation du passage à l’acte. Les liens entre Mohamed Lahouaiej Bouhlel et les individus déferrés transparaissent aussi à travers les éléments recueillis sur le camion et sur la fourniture d’armes“.

Dans le téléphone de l’auteur de l’attentat, les enquêteurs ont notamment retrouvé “plusieurs clichés révélateurs”. L’un d’eux, datant du 14 juillet 2015, montre une foule rassemblée à Nice pour le feu d’artifice de la fête nationale. Un autre, pris trois jours plus tard, est encore un zoom sur une foule réunie sur la Promenade des Anglais pour un concert.

Pour François Molins, “Il apparaît donc à ce stade des investigations et au regard de ces différentes recherches et photographies que Mohamed Lahouaiej Bouhlel semble avoir envisagé et mûri son projet criminel plusieurs mois avant son passage à l’acte“.

L’attaque au camion sur la promenade des Anglais a fait 84 morts et plus de 300 blessés. Toujours selon François Molins, le pronostic vital de 15 blessés est toujours engagé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : opération antiterroriste près de Paris

Accord du Parlement sur une prorogation de l'état d'urgence jusqu'en 2017

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie