EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Dalaï-lama fait son show à Strasbourg

Le Dalaï-lama fait son show à Strasbourg
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il s'est rendu jeudi au Parlement européen et au Conseil de l'Europe.

PUBLICITÉ

Si le gouvernement français l’a boudé, jeudi, les Européens ont accueilli chaleureusement le Dalaï-lama à Strasbourg. Une visite amicale au Parlement européen qu’il connaît bien et qui le soutient.

L’esprit de l’Union européenne « est la seule voie qui ait du sens » pour le dalaï-lama https://t.co/qC4d9wHR3rpic.twitter.com/ps1CXgnBVF

— Public Sénat (@publicsenat) 14 septembre 2016

Malgré les pressions de Pékin, la commission des Affaires étrangères du Parlement a maintenu l’audition du dignitaire bouddhiste qui a fait passer quelques messages.

Le Dalaï-lama : “Il y a de l’espoir… je pense que c’est important que le monde et particulièrement l’Union européenne puisse faire, avec une sincère motivation, une critique constructive de la République populaire de Chine. C’est parfois nécessaire”.

Il a surtout exhorté les Chinois à respecter davantage la culture tibétaine.

Le dignitaire bouddhiste s’est ensuite rendu au Conseil de l’Europe. C’est Thorbjørn Jagland le secrétaire général qui l’a accueilli.

Le Dalaï-lama : “Nous ne cherchons pas l’indépendance. On ne refait pas l’histoire. Nous sommes très impressionnés par l’esprit de l’Union européenne dotée d’une sorte d’indépendance face aux Etats souverains. C’est important sans être important. L’intérêt général est plus important.”

Pour mieux connaître le Dalaï Lama, on vous conseille cette formidable série d’émissions sur franceculture</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/OVPL?src=hash">#OVPL</a> <a href="https://t.co/FlpEa9YuzU">https://t.co/FlpEa9YuzU</a></p>&mdash; Public Sénat (publicsenat) 14 septembre 2016

Mais le Dalaï-lama s’est aussi permis quelques pitreries qui ont faire rire son auditoire. Comme à son habitude.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats-Unis rejoignent l'Unesco, qu'ils avaient quittée sous Trump

No Comment. Le premier ministre chinois chez les pandas géants prêtés par la Chine à l'Australie

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine