EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Netanyahou : l'administration Obama a conduit "un coup anti-israélien honteux aux Nations Unies"

Netanyahou : l'administration Obama a conduit "un coup anti-israélien honteux aux Nations Unies"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou critique ouvertement les États-Unis pour ne pas avoir bloqué la résolution de l’ONU contre les colonies dans les territoires…

PUBLICITÉ

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou critique ouvertement les États-Unis pour ne pas avoir bloqué la résolution de l’ONU contre les colonies dans les territoires palestiniens.

Benjamin Netanyahou estime qu’il s’agit d’une résolution “honteuse” et il entend réévaluer les relations d’Israël avec l’ONU.

Benjamin Netanyahou : “J’ai donné instruction au ministère des Affaires étrangères de réévaluer d’ici un mois tous nos contacts avec les Nations Unies, y compris le financement israélien des organismes et la présence de représentants de l’ONU en Israël.”

La résolution contre les colonies a été adoptée vendredi grâce à l’abstention des Etats-Unis, alors qu’en 2011 l’administration Obama s‘était opposée à une résolution similaire.

Benjamin Netanyahou reproche à Barack Obama d’avoir brisé un engagement qui date de l‘époque de Jimmy Carter.

Benjamin Netanyahou : “Hier, en complète contraction avec son engagement, y compris l’engagement explicit du président Obama en 2011, l’administration Obama a conduit un coup anti-israélien honteux aux Nations Unies.”

Le président américain élu Donald Trump regrette l’abstention des États-Unis et estime dans un tweet que la résolution de l’ONU va rendre “beaucoup plus difficile” les négociations de paix au Proche-Orient.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'ONU suspend la distribution de l'aide dans le nord de la bande de Gaza

Clash à l'ONU : Israël réclame la tête d'Antonio Guterres

Trop de morts, pas assez d'aide, l'ONU appelle à un cessez-le-feu immédiat