DERNIERE MINUTE

Argentine : l'ancienne présidente Cristina Kirchner inculpée pour corruption

Argentine : l'ancienne présidente Cristina Kirchner inculpée pour corruption
Taille du texte Aa Aa

En Argentine, l’ancienne présidente Cristina Fernández de Kirchner a été inculpée ce mardi dans une affaire de corruption. Le juge a ordonné le gel de ses biens évalués à l‘équivalent de 600 millions d’euros.
Cristina Kirchner est soupçonnée de favoritisme dans l’octroi de marchés publics du temps où elle était présidente. Elle a dirigé le pays entre 2007 et 2015, succédant à son mari, Nestor Kirchner, qui fût président de 2003 à 2007.
La justice veut savoir si Cristina Kirchner a effectivement agi pour favoriser les activités d’un de ses amis, Lazaro Baez, un homme d’affaires qui a fait fortune dans le BTP pendant les trois mandats du couple Kirchner.
Lui-même a été arrêté en avril. Il est accusé de blanchiment d’argent .

Réagissant à son inculpation, Cristina Kirchner, a dénoncé “une formidable manœuvre de persécution politique“.

L’ex-présidente a déjà été inculpée cette année dans une affaire de spéculation sur les taux de change.

avec agences

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.