Champs-Elysées : l'assaillant avait prêté allégeance à Daesh

Champs-Elysées : l'assaillant avait prêté allégeance à Daesh
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard avec AFP, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'homme qui a foncé sur un fourgon de la gendarmerie à Paris était fiché S et il avait prêté allégeance au groupe Etat islamique

PUBLICITÉ

On en sait maintenant un peu plus sur l’auteur de l’attentat raté de ce lundi sur les Champs-Elysées. D’après une source proche de l’enquête, Adam Djaziri, 31 ans, avait prêté allégeance au groupe Etat islamique dans une lettre-testament.

Il était fiché S pour radicalisation après plusieurs séjours en Turquie, mais il n’avait jamais été condamné par la justice. L’homme était un adepte du tir sportif et il disposait à ce titre d’un port d’armes.

Dans son véhicule, qu’il a précipité sur un fourgon de la gendarmerie, on a retrouvé deux bonbonnes de gaz, un fusil d’assaut, des armes de poing et des munitions. Les enquêteurs ont découvert un autre “stock d’armes” à l’issue des perquisitions effectuées à son domicile de l’Essonne, en banlieue parisienne.

Quatre membres de sa famille – son père, son ex-épouse, son frère et sa belle-soeur – ont été interpellés et placés en garde à vue.

Ce mercredi, une nouvelle loi antiterroriste doit être présentée lors du Conseil des ministres, alors que la France, visée par plusieurs attentats depuis janvier 2015, est toujours placée sous le régime de l‘état d’urgence.

Attentat manqué des Champs-Élysées: l’assaillant avait prêté allégeance à Daesh https://t.co/KoJZzm5q88pic.twitter.com/hlTVBJT9c3

— Le Soir (@lesoir) 20 juin 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : la 26e édition d'Art Paris se tient au Grand Palais Ephémère

45 000 volontaires vont être formés à l'approche des Jeux Olympiques de Paris

Les médaillés olympiques de Paris porteront un petit bout de la Tour Eiffel