DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Exit le Brexit en Dordogne

Vous lisez:

Exit le Brexit en Dordogne

Exit le Brexit en Dordogne
Taille du texte Aa Aa

Des inscriptions en anglais, des spécialités d’outre-Manche, bienvenue en Dordogne, dans le petit village d’Eymet où de nombreux expatriés britanniques se sont installés. Une région tranquille et reculée où Iona a débuté une nouvelle vie il y a trois ans, pour s’éloigner du Brexit… Qui finalement l’a rattrapée.

"Tout est en suspens. Tous vos projets. Votre vie entière est plongée dans le flou. Vous êtes en quelque sorte devenu un réfugié, un potentiel réfugié", explique Iona Stent.

Mais à Eymet, le divorce entre Londres et l’Union européenne n’inquiète pas tout le monde. Et les tournois de bowling continuent, comme si de rien n’était.

"Aucun d'entre nous n'a voté parce que nous sommes tous là depuis plus de quinze ans, alors nous nous sentons loin de tout ce qui se passe. Comme si nous étions sur les hauteurs. Et nous n’avons rien à voir avec tout ça, ni rien à dire à ce sujet", reconnaît Andrew Cardle.

Leur pouvoir d'achat a baissé, ils en conviennent, mais Brexit ou pas, les Britanniques continuent d'acheter en Dordogne, leur région préférée après Paris. Ce constat n'est pas pour déplaire aux commerçants périgordins qui reconnaissent que si leur chiffre d'affaires va bien, c'est en grande partie grâce à leurs nouveaux voisins anglais.