Rupture, racisme et politique autour de la fiancée de Harry

Rupture, racisme et politique autour de la fiancée de Harry
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Henry Bolton, le chef du parti britannique Ukip, quitte sa nouvelle compagne, après les propos racistes de cette dernière contre Meghan Markle.

PUBLICITÉ

Politique ou amour, Henry Bolton a fait son choix. Le chef du parti britannique Ukip, europhobe, se sépare de sa nouvelle compagne, qu'il fréquente moins d'un mois. La raison ? La jeune de femme de 25 ans sa cadette a envoyé des sms racistes à un ami, à propos de Meghan Markle, la fiancée du prince Harry.

Le tabloïd The Mail on Sunday avait révélé dimanche les messages de Jo Marney, qui se plaint du fait que Meghan Markle, dont la mère est noire, va "souiller notre famille royale" avec "sa semence". Il y aura ensuite un Premier ministre musulman. Et un roi noir", ajoute la jeune femme de 29 ans, avant de conclure : "C'est le Royaume-Uni, pas l'Afrique". 

Partager cet articleDiscussion