EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Argentine : le don d'organe simplifié

Argentine : le don d'organe simplifié
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

le parlement argentin vient de réformer le don d'organe : désormais c'est le principe du "consentement présumé" qui prévaut.

PUBLICITÉ

Des cris, des pleurs, et la joie immense des familles de patients qui attendent une greffe. L'argentine vient d'adopter la loi "Justina", du nom de cette fille de douze ans, décédée l'année dernière faute d'avoir bu bénéficier d'une transplantation cardiaque. 

Désormais toute personne sera considérée comme donneur potentiel d'organe sauf si elle en exprime le refus. Un système de consentement présumé déjà en vigueur dans de nombreux autres pays, comme en France.

En outre, le consentement de la famille du donneur ne sera plus demandé.

La petite Justina avait elle-même fait campagne sur internet pour un changmenet de la loi sur le don d'organe.

Près de 7.700 personnes attendent une transplantation en Argentine, dont environ 250 enfants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Argentine : mobilisation pour la libération de 16 manifestants incarcérés

Manifestations à Buenos Aires contre les lois Milei

À Buenos Aires des manifestants exigent la distribution de vivres aux soupes populaires