DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Argentine : le don d'organe simplifié

Vous lisez:

Argentine : le don d'organe simplifié

Argentine : le don d'organe simplifié
Taille du texte Aa Aa

Des cris, des pleurs, et la joie immense des familles de patients qui attendent une greffe. L'argentine vient d'adopter la loi "Justina", du nom de cette fille de douze ans, décédée l'année dernière faute d'avoir bu bénéficier d'une transplantation cardiaque.

Désormais toute personne sera considérée comme donneur potentiel d'organe sauf si elle en exprime le refus. Un système de consentement présumé déjà en vigueur dans de nombreux autres pays, comme en France.

En outre, le consentement de la famille du donneur ne sera plus demandé.

La petite Justina avait elle-même fait campagne sur internet pour un changmenet de la loi sur le don d'organe.

Près de 7.700 personnes attendent une transplantation en Argentine, dont environ 250 enfants.