DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bordeaux: "Evidemment que ça perturbe", reconnaît Bédouet

Vous lisez:

Bordeaux: "Evidemment que ça perturbe", reconnaît Bédouet

Bordeaux: "Evidemment que ça perturbe", reconnaît Bédouet
Taille du texte Aa Aa

"Evidemment que ça perturbe", a reconnu Eric Bédouet, qui assure l'intérim sur le banc de Bordeaux depuis la mise à pied de l'entraîneur Gustavo Poyet vendredi dernier, son équipe défiant La Gantoise jeudi en barrage aller de l'Europa League.

Le technicien, qui a souligné les qualités des Belges, a exhorté ses joueurs à "relever la tête et les battre".

Q: Est-ce difficile d'entraîner Bordeaux aujourd'hui ?

R: "C'est un peu plus compliqué... Non pas que les joueurs ne soient pas professionnels, ils sont très pros et ils ont l'habitude de vivre ça. Moi, je suis préparateur physique, même si j'ai aussi été entraîneur. C'est la cinquième fois que je le fais (assurer l'intérim), mais je ne le fais pas avec plaisir, d'autant que je m'entendais bien avec le précédent staff. C'est le métier qui veut ça, il faut s'adapter très vite."

Q: Vos joueurs sont-ils perturbés par la situation actuelle ?

R: "Je le pense un peu, c'est normal, d'autant plus que sur le plan sportif tout se passait bien. Il n'y avait pas de soucis particuliers, la préparation s'était très très bien passée et on ne s'attendait pas à ça. Evidemment que ça perturbe, même si on est habitué à ce genre de choses. On a une équipe jeune et il faut réagir. Certains sont un peu perturbés par cela. C'est une expérience qui est peut-être malheureuse, mais il faut enchaîner, relever la tête, et les battre."

Q: Que pensez-vous de cette formation belge de La Gantoise ?

R: "C'est une très très belle équipe. On avait joué contre eux en préparation il y a quelques années et c'était déjà très très bien. J'ai regardé différents matches et c'est une équipe bien organisée, bien équilibrée, avec de très bons joueurs. Elle peut jouer en 4-2-3-1 ou 4-4-2 et elle a des joueurs qui peuvent rentrer dans le dernier quart d'heure faire la différence. Elle a des qualités dans chaque zone. Ca va être un adversaire difficile."

Q: Votre équipe est-elle en grand danger

R: "Je ne peux pas dire qu'elle est en grand danger, mais il faut faire très attention, c'est difficile, on passe un niveau au-dessus. C'est celui qu'il faudra franchir pour atteindre la phase des poules. Les deux premières équipes, ce n'était déjà pas facile. Cette année en Coupe d'Europe, on n'avait pas encore rencontré d'équipe comme ça. Si on veut faire quelque chose à ce niveau là, il faut passer par ce genre de match. Si on a le bonheur de se qualifier, ça sera une expérience extraordinaire de jouer la Coupe d'Europe. Donc, il va y avoir de la pression."

Q: Allez-vous faire tourner votre effectif ?

R: "On doit tenir compte du match de dimanche (contre Monaco en L1). Des joueurs ont beaucoup joué depuis le début de saison, donc, il faut faire des rotations, le plus possible mais pas trop pour ne pas déséquilibrer l'équipe. Mais on est obligé de le faire. On va essayer de mettre un peu de stabilité. Mais il ne faut pas non plus donner trop d'informations. Je suis dans la continuité de ce qui a été fait. La tactique est la même. On avait bien fait les choses, il n'y a pas de raison que ça change."

Q: Etes-vous tenu au courant des tractations concernant l'éventuelle arrivée de Thierry Henry comme entraîneur ?

R: "On n'a rien, vraiment rien du tout. On est là pour jouer un match. Ce qui se passe en coulisses, on n'est pas au courant, sincèrement."

Propos recueillis en conférence de presse

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.