EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

La pollution atmosphérique influence nos capacités cognitives

La pollution atmosphérique influence nos capacités cognitives
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des chercheurs chinois et américains ont établi une corrélation entre exposition à la pollution de l'air et dégénérescence des capacités cérébrales.

PUBLICITÉ

La pollution de l’air aurait-elle un impact sur nos fonctions cérébrales ?

« Oui », répondent des chercheurs chinois et américains qui pendant 4 ans, ont combiné tests de compétences mathématiques et verbales et exposition à la pollution atmosphérique.

Les conclusions de leur étude sont sans équivoque : "nous avons la preuve que la pollution entrave les capacités cognitives à mesure que les gens vieillissent, en particulier chez les personnes moins instruites".

"Les dommages sur le cerveau, liés à la pollution, entraînent sans doute des coûts économiques et de santé importants".

Si la Chine s’est engagée depuis plusieurs années à assainir la qualité de son air, elle reste le plus grand émetteur de gaz à effet de serre dans le monde : 3 millions de personnes meurent prématurément chaque année dans le pays, à cause de la pollution.

L’exposition à la pollution reflète aussi les inégalités dans le monde : les 20 villes les plus touchées se trouvent dans des pays en développement, comme le Pakistan, l’Inde, ou encore l’Afghanistan.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pollution de l'air : des particules extrêmement petites, mais grandement nocives

Pékin froissé par la visite de parlementaires américains au Dalaï-lama

No Comment. Le premier ministre chinois chez les pandas géants prêtés par la Chine à l'Australie