DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

IndyCar: Wickens rapatrié à Indianapolis

Vous lisez:

IndyCar: Wickens rapatrié à Indianapolis

Le Canadien Robert Wickens à Fort Worth au Texas le 8 juin 2018
@ Copyright :
Jared C. Tilton
Taille du texte Aa Aa

Le pilote canadien Robert Wickens, victime d'un terrible accident lors du Grand Prix de Pocono il y a douze jours, a été transféré dans un hôpital d'Indianapolis, la ville où il réside, a annoncé vendredi son équipe.

"Wickens a été hospitalisé au centre hospitalier universitaire de l'Indiana pour poursuivre ses soins et va subir prochainement une nouvelle opération" aux jambes, a indiqué l'écurie Schmidt Peterson.

L'écurie n'a pas donné plus de précisions sur l'état de santé de son pilote qui a été opéré à plusieurs reprises, notamment pour insérer des broches en titane dans sa colonne vertébrale, et pour consolider ses fractures des jambes.

Wickens, 29 ans, a percuté très violemment le 19 août dernier les grillages de sécurité surplombant le mur extérieur du circuit de Long Pond après s'être envolé littéralement sur une autre monoplace.

Pour sa première saison en IndyCar, Wickens est monté à quatre reprises sur le podium, la première fois (2e) dès sa deuxième course.

Il a notamment terminé 9e des prestigieux 500 miles d'Indianapolis pour sa première participation.

Il sera remplacé pour les deux dernières courses de la saison, ce week-end à Portland et le 16 septembre à Sonoma, par le Colombien Carlos Munoz.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.