DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colombie : l'art mis à nu

Vous lisez :

Colombie : l'art mis à nu

Colombie : l'art mis à nu
Taille du texte Aa Aa

Des visiteurs concentrés et décomplexés. Le musée de Medellín en Colombie a organisé une visite réservée aux naturistes.

Objectif : rendre hommage à l’artiste colombien Pedro Nel Gómez, l’un des premier à avoir mis en valeur les nudistes dans ses œuvres.

Pour les participants, c’est une tentative pour dissocier nudité et sexualité, et faire tomber toutes les barrières.

C'est ce qu'explique Ana Castañeda, une jeune femme naturiste de 30 ans : "Quand je suis habillée, je suis une femme timide, mais quand je suis nue, ça change, ça change beaucoup, je me lâche, et je me surprends à devenir très ouverte avec les autres, avec des gens que je ne connais même pas."

Pedro Nel Gómez fut sévèrement critiqué et censuré de son vivant pour ses œuvres jugées trop provocantes. Lui assumait de montrer la réalité des corps, tels qu’ils sont sans artifice.

Cette visite déshabillée lui rend en quelque sorte justice.

En France, en mai dernier, le palais de Tokyo avait déjà ouvert ses expositions aux naturistes, le temps d’une nuit.