DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2026: la candidature de Calgary maintenue par le conseil municipal

Vous lisez :

JO-2026: la candidature de Calgary maintenue par le conseil municipal

JO-2026: la candidature de Calgary maintenue par le conseil municipal
Taille du texte Aa Aa

Le conseil municipal de Calgary s'est prononcé mercredi en faveur du maintien de la candidature de cette ville de l'Ouest canadien aux JO d'hiver 2026, ouvrant la voie à une consultation des Calgariens lors d'un référendum prévu le 13 novembre.

Après huit heures de débats souvent tendus, huit des 15 membres du conseil ont voté en faveur d'une motion appelant la ville à retirer sa candidature en raison d'un différend avec Ottawa sur le financement des infrastructures. Or, une majorité de 10 sur 15 était requise et la motion n'a pas été adoptée.

gi

Le référendum populaire, qui donnera aux Calgariens le dernier mot, est donc maintenu au 13 novembre.

Le débat d'urgence au conseil municipal avait été provoqué par le maire de la ville, Naheed Nenshi, qui estimait que les propositions du gouvernement fédéral de Justin Trudeau n'étaient pas satisfaisantes.

Mais dans la nuit de mardi à mercredi, un accord in extremis entre Ottawa et la province de l'Alberta avait été trouvé pour financer l'essentiel des coûts publics, revus à la baisse et estimés désormais à environ 2,875 milliards de dollars canadiens (1,9 milliard d'euros).

Plusieurs conseillers municipaux ont estimé, lors du débat, que cet accord tombait trop tard pour que les Calgariens puissent voter en connaissance de cause le 13 novembre.

La ville hôte des Jeux olympiques d'hiver 2026 sera désignée en juin 2019 à Lausanne, siège du CIO. Trois candidatures sont encore en compétition: Calgary, Milan/Cortina d'Ampezzo (Italie) et Stockholm.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.