DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un reporter interdit de Maison blanche après un clash avec Trump

Vous lisez :

Un reporter interdit de Maison blanche après un clash avec Trump

Un reporter interdit de Maison blanche après un clash avec Trump
Taille du texte Aa Aa

Un journaliste de CNN s'est vu retirer son accréditation à la Maison blanche suite à un vif échange avec le président Donald Trump lors d'un point presse ce mercredi, au lendemain des midterms.

Le reporter de la chaîne d'information Jim Acosta a été accusé par Sarah Sanders, porte-parole du président, d'avoir "posé sa main" sur la stagiaire de la Maison blanche qui tentait de lui retirer le microphone.

Donald Trump, qui refusait de répondre à sa seconde question sur l'enquête russe, a accusé le journaliste d'être une "personne horrible et impolie". "CNN devrait avoir honte de vous employer", a-t-il poursuivi.

"Menace pour la démocratie"

Mais la chaîne d'information a fait savoir qu'elle soutenait son reporter. Dans un communiqué, elle s'inquiète d'une "décision sans précédent", qui "menace la démocratie". D'autres entreprises de presse craignent que cette décision crée justement un précédent, d'après le New York Times.

Le président a également répondu sèchement à une série de journalistes, tels que Peter Alexander de la chaîne NBC, April Ryan de l'AURN, et Yamiche Alcindor de PBS (jugeant sa question "raciste"), au cours de ce qui n'était que le troisième face à face qu'il leur accordait à la Maison blanche depuis son élection.

Le président accuse régulièrement les organisations de presse d'être des "médias Fake News" et des "ennemis du peuple".