Le Musée de Dakar, vitrine de l'art africain

Le Musée de Dakar, vitrine de l'art africain
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Musée des civilisations noires de Dakar espère profiter de la restitution d'oeuvres d'art actuellement détenues en Europe.

PUBLICITÉ

Devenir une vitrine de l'art africain : voilà l'ambition affichée par le Musée des civilisations noires de Dakar qui vient d'ouvrir ses portes au public.

L'établissement, qui à terme pourra abriter 18 000 oeuvres d'art, expose masques et autres statues créés au Sénégal et sur l'ensemble du continent.

Seulement voilà, on estime que 90% du patrimoine culturel africain compose actuellement les fonds des collections privées ou des grands musées européens.

Le conservateur du Musée du Dakar espère en récupérer une partie, sachant que la France, par exemple, s'est engagée à restituer massivement les objets saisis durant l'époque coloniale.

Babacar Mbow, conservateur du musée : "La décolonisation de l'histoire de l'art est une étape fondamentale que les Africains vont franchir. Et nous devons démontrer que les discours au sujet de ces oeuvres d'art ne correspondent pas à la réalité. Il faut contrecarrer ces discours."

Certains directeurs de musées européens, peu enclins à céder une partie de leurs trésors, estiment que les musées africains n'ont pas les moyens et les infrastructures nécessaires pour assurer la préservation des oeuvres d'art.

Nfamara Badjie, visiteur du musée : "Nous devons préserver notre culture. C'est comme une naissance, un nouveau-né. Il lui faudra un certain temps avant de commencer à marcher et jusqu'à ce qu'il devienne adulte. C'est donc pour moi le début de notre succès. Réaliser notre potentiel, réaliser notre culture et nos traditions."

Outre le Sénégal, le Nigeria et le Bénin ouvrent aussi de nouveaux musées destinés notamment à recevoir les pièces censées être restituées par les Européens.  

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

À Dakar, l'art franchit les murs des musées

Émergence : le pari du Sénégal

Allemagne : un musée dédié aux plats les plus dégoûtants du monde