DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme: Bardet inscrit Milan-Sanremo à son programme

Cyclisme: Bardet inscrit Milan-Sanremo à son programme
Taille du texte Aa Aa

Romain Bardet participera le 23 mars à Milan-Sanremo, la première grande classique de la saison cycliste qu'il n'a plus courue depuis six ans, a appris l'AFP lundi auprès de l'entourage du grimpeur auvergnat de l'équipe AG2R La Mondiale.

En 2013, Bardet, qui n'en était qu'à sa deuxième saison professionnelle, s'était classé 17e lors de son unique participation dans une édition raccourcie à cause d'une tempête de neige.

Presque toujours favorable aux routiers-sprinteurs, la "classicissima" a été gagnée l'an passé par l'Italien Vincenzo Nibali, lui aussi très bon grimpeur et grand descendeur.

En début de saison, le coureur de Brioude a prévu de prendre part au Tour du Haut-Var (22 au 24 février), une course qui figure aussi pour l'anecdote au programme de Thibaut Pinot. La troisième et dernière étape comporte une spectaculaire arrivée au sommet du Mont Faron, au-dessus de Toulon.

Par la suite, Bardet devrait participer à l'une ou aux deux courses du week-end ardéchois et drômois (Boucles de l'Ardèche le 2 mars, Drôme Classic le 3 mars) avant de s'aligner au départ de Paris-Nice (10 au 17 mars).

Deuxième du championnat du monde 2018 derrière l'Espagnol Alejandro Valverde, le premier Français classé des quatre dernières éditions du Tour (2e en 2016, 3e en 2017), a toujours marqué son intérêt pour les grandes courses d'un jour. Mais il s'était consacré jusqu'à présent à Liège-Bastogne-Liège et au Tour de Lombardie, deux courses typées grimpeurs ou puncheurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.