DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand: le faux-pas de la Croatie

Hand: le faux-pas de la Croatie
Taille du texte Aa Aa

La Croatie a commis un faux-pas en se faisant surprendre par le Brésil (29-26), dimanche à Cologne, qui pourrait lui coûter sa place dans le dernier carré du Mondial de handball.

Les Croates avaient pourtant fait un parcours sans faute dans leurs cinq premiers matches, battant notamment l'Espagne. Mais contre le Brésil, ils sont complètement passés à côté, en panne d'inspiration en attaque.

Les Brésiliens, en tête pendant toute la rencontre, ont eu jusqu'à six buts d'avance en seconde période. Ils ont conservé une marge d'au moins deux longueurs, même quand les Croates ont fait le forcing dans les dix dernières minutes.

Deux joueurs du Championnat de France, l'arrière de Dunkerque, Haniel Langaro, et l'ailier de Tremblay, Felipe Borges, ont été les meilleurs joueurs du match avec neuf buts et cinq buts.

Les Sud-Américains ont confirmé leurs progrès. A Berlin, au premier tour, ils avaient éliminé la Russie après avoir posé des problèmes aux Français, doubles tenants du titre, dans le match d'ouverture (24-22).

Dans ce groupe 1, à Cologne, la situation est favorable à la France et à l'Allemagne. Les deux équipes seront qualifiées si le pays organisateur bat la Croatie lundi. Dans le cas contraire, tout restera ouvert.

Dans le groupe 2 à Herning, au Danemark, la Norvège a préservé ses chances en battant l’Égypte 32 à 28, avec dix buts de l'arrière du Paris SG Sander Sagosen. Elle devra dominer aussi la Suède, pour l'instant invaincue, pour continuer à rêver du dernier carré.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.