DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etoile de Bessèges: Laporte gagne en crédit  

Etoile de Bessèges: Laporte gagne en crédit

 
Taille du texte Aa Aa

Et une, et deux, et trois victoires. Le Français Christophe Laporte (Cofidis) a remporté dimanche la 49e Etoile de Bessèges cycliste, avec en prime le gain de la 4e et dernière étape, un contre-la-montre de 10,74 km mi-plat, mi-montagneux tracé dans Alès (Gard).

Vendredi, le Varois s'était aussi octroyé la deuxième étape à La Calmette (Gard). Il quitte donc les Cévennes avec trois bouquets, et un statut de leader renforcé au sein de son équipe.

Au moment de prendre le départ du chrono alésien, Laporte possédait déjà le maillot corail de leader, et un matelas de 16 secondes d'avance sur les principaux spécialistes de l'exercice. Il a finalement devancé tout le monde, à commencer par le champion de Suède du contre-la-montre et lauréat de l'Etoile de Bessèges en 2014, Tobias Ludvigsson (Groupama-FDJ). "Honnêtement, je ne savais pas où j'en étais. Je n'avais pas d'info sur les temps pendant le chrono. De toute façon je n'aurais pas pu faire mieux car je l'ai fait à bloc", a expliqué le routier-sprinteur de 26 ans après l'arrivée.

L'an dernier, Laporte avait terminé deuxième de l'épreuve derrière Tony Gallopin, avec une victoire d'étape. "Cette année, c'est la bonne. J'étais avant tout concentré sur le classement général. J'aurais été très déçu de ne pas l'emporter", a-t-il admis.

Ancien poisson-pilote de Nacer Bouhanni à ses débuts professionnels en 2014, Laporte a gagné en crédit en 2018 en décrochant six victoires, soit trois fois plus que lors des quatre années précédentes.

Avec trois nouveaux succès dès le début de la nouvelle saison, il conforte un peu plus son statut de leader que l'équipe nordiste lui avait donné il y a un an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.