DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme/Mondiaux-2020: un parcours pour grimpeurs

Cyclisme/Mondiaux-2020: un parcours pour grimpeurs
Taille du texte Aa Aa

Le parcours des Mondiaux de cyclisme 2020, qui partira d'Aigle, siège de l'Union cycliste internationale pour arriver à Martigny, fera la part belle aux grimpeurs avec un circuit final "difficile", ont annoncé jeudi les organisateurs.

Les courses en ligne partiront du centre ville d'Aigle et après un passage à Sion, se termineront par une boucle à emprunter plusieurs fois autour de Martigny comprenant l'ascension de la petite Forclaz, une montée de 3,8 km à 9% de moyenne, ont indiqué les organisateurs lors d'une conférence de presse à Martigny.

"Cette route est très difficile, on a même peur que ce soit trop difficile. Le parcours définitif sera finalisé à la fin du mois et sera dévoilé début mai", a expliqué Alexandre Debons, l'un des organisateurs.

"Ce sera un parcours sélectif et comme cette année à Innsbrück (Autriche), on devrait voir dans le final des grimpeurs comme Romain Bardet ou Thibault Pinot", a estimé le Suisse Steve Morabito, équipier de Pinot chez Groupama-FDJ.

Pour le champion de Suisse en titre, originaire du Valais et impliqué dans l'organisation des Mondiaux", "on peut aussi voir sur le final des coureurs comme Tom Dumoulin, Fabio Aru, Alejandro Valverde ou même pourquoi pas Peter Sagan qui passe très bien les côtes".

Lors des derniers Mondiaux à Innsbrück, l'Espagnol Alejandro Valverde l'avait emporté au sprint devant Bardet, tandis que l'un des favoris, l'autre Français Julian Alaphilippe avait cédé dans la dernière difficulté.

La Suisse organisera également les Mondiaux-2024, dans sa partie alémanique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.