Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

A Alger, une marée humaine historique contre Bouteflika

A Alger, une marée humaine historique contre Bouteflika
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des centaines de milliers de personnes, peut-être un million, ont envahi ce vendredi les rues du centre d'Alger pour réclamer la fin du régime d'Abdelaziz Bouteflika. Difficile de dire combien de manifestants exactement car les autorités ne fournissent aucun décompte mais la mobilisation, pour ce troisième vendredi de contestation, fut exceptionnelle.

View this post on Instagram

Le seul hero le peuple ????❤️

A post shared by ㅤtumblr☪︎الجزائر (@algerie.aujourdhui) on

"C'est un système corrompu, le système de Bouteflika, on est là pour dire non au système corrompu"! lance un jeune manifestant.

"On en a marre de tout le système, on veut le départ de tout le système, je souhaite bonne guérison à Monsieur Bouteflika, mais le peuple s'est révolté pour le ras le bol", ajoute cette femme.

Personne ici ne veut d'un cinquième mandat d'un président considéré comme fantôme, hospitalisé en Suisse, et qui a voulu mettre en garde la population face au risque de "chaos".

A Oran, Constantine et d'autres villes, les manifestations ont aussi été les plus importantes depuis le début du mouvement.

A Alger, des heurts avec la police ont émaillé la fin du défilé mais c'est la spectaculaire marée humaine que retiendront pour ce vendredi tous ceux qui veulent le changement en Algérie.