DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Strade Bianche: plateau de prestige pour la classique toscane

Strade Bianche: plateau de prestige pour la classique toscane
Taille du texte Aa Aa

Geraint Thomas, vainqueur du dernier Tour de France, Greg Van Avermaet, champion olympique en titre, ou Vincenzo Nibali figurent samedi parmi les principales têtes d'affiche des Strade Bianche, la course des chemins blancs de Toscane, au prestige chaque année grandissant.

De Sienne à Sienne, dans une boucle de 184 kilomètres à travers la Toscane, la course devrait se dérouler cette année par beau temps, alors qu'en 2018, la pluie avait transformé les chemins non goudronnés en champs de boue dont était sorti vainqueur le Belge Tiesj Benoot.

Après cette édition épique, celle de samedi s'annonce sèche et poussiéreuse, mais certainement pas plus facile sur un parcours fait de montées et descentes constantes, avec 11 secteurs et 63 kilomètres de "sterrati", les fameux chemins de terre et de gravier qui ont fait la renommée de l'épreuve.

Le plateau prestigieux, avec Thomas, Nibali, Van Avermaet, le vainqueur sortant Benoot, Jakob Fuglsang ou Zdenek Stybar, qui s'était imposé en 2015, témoigne de l'importance prise par les Strade Bianche dans le calendrier depuis leur première édition en 2007.

Romain Bardet, superbe deuxième en 2018, ne sera cette fois pas au départ, mais un autre Français, Julian Alaphilippe, en forme, a lui aussi une carte à jouer sur une course qu'il découvre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.