PUBLICITÉ

Alger : un musée saccagé en marge des manifestations

Alger : un musée saccagé en marge des manifestations
Tous droits réservés 
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les rassemblements se sont tenus jusqu'à présent de manière pacifique.

PUBLICITÉ

A Alger, des dégradations ont été commises en marge des manifestations d'ampleur qui se sont tenues vendredi.

Le musée national des Antiquités et Arts islamiques , qui est le plus ancien du pays, et l'un des plus vieux du continent africain. a été été saccagé. Des objets ont été dérobés, et plusieurs ailes incendiées, mais l'intervention des pompiers a permis d'éviter une propagation du feu. Un école a également été brûlée.

Plus d'une centaine de policiers ont été blessés, à la suite de heurts avec des manifestants.

Cette nouvelle mobilisation, qualifiée d'"historique", par la presse algérienne, vise à s'opposer à un cinquième mandat du président sortant Abdelaziz Bouteflika, qui a maintenu sa candidature après deux décennies d'exercice du pouvoir. Il s'agit du troisième vendredi de protestation. Des rassemblements qui se sont déroulés jusqu'à présent de manière pacifique dans la capitale algérienne et dans d'autres villes du pays, mais aussi dans plusieurs agglomération de France, comme à Paris ou Marseille.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Perdus en mer en jet-ski, deux vacanciers franco-marocains tués par des garde-côtes algériens

Deux touristes franco-marocains tués par balle au large des côtes algériennes

No Comment : les Berbères fêtent le Nouvel an