DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Raonic sans pitié pour Kecmanovic en quarts de finale à Indian Wells

Tennis: Raonic sans pitié pour Kecmanovic en quarts de finale à Indian Wells
Taille du texte Aa Aa

Le Canadien Milos Raonic a survolé son duel face au Serbe Miomir Kecmanovic pour atteindre les demi-finales du Masters 1000 d'Indian Wells, jeudi.

Raonic, 14e mondial, s'est imposé 6-3, 6-4 après une heure et douze minutes de jeu.

Il a crucifié Kecmanovic avec treize aces et n'a connu qu'une petite alerte lors du 8e jeu du second set, durant lequel son adversaire s'est offert deux balles de debreak.

Le prochain adversaire de Raonic, finaliste malheureux de l'édition 2016, sera l'Autrichien Dominic Thiem (8e) ou le Français Gaël Monfils (19e), opposés jeudi en début de soirée.

Raonic, 28 ans, a mis fin à l'inattendu parcours de Kecmanovic, 130e mondial, qui n'avait remporté qu'un seul match sur le circuit ATP, avant le tournoi californien.

Le Serbe, 19 ans, ne devait initialement pas participer au premier Masters 1000 de l'année après sa défaite au 3e et dernier tour du tournoi des qualifications.

Mais le forfait du Sud-Africain Kevin Anderson (6e), blessé à un coude, l'a propulsé directement au 2e tour du tournoi avec le statut de "lucky loser".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.