Basket: Pau-Orthez craque à Levallois

Basket: Pau-Orthez craque à Levallois
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Pau-Orthez a craqué sur la fin vendredi à Levallois, 68 à 66, donnant l'occasion à Villeurbanne de se détacher en tête du Championnat de France de basket.

L'ASVEL prendra deux victoires d'avance si elle s'impose dans le derby dimanche à Bourg-en-Bresse. L’Élan béarnais (16 victoires, 8 défaites) pourrait être rejoint à la deuxième place en cas de succès de Nanterre samedi sur Strasbourg.

Les Palois avaient quatre points d'avance à un peu plus de trois minutes de la sirène mais ont encaissé les six derniers du match, dont quatre par l'Américain Will Daniels, meilleur marqueur de son équipe avec 17 points (plus 10 rebonds), à égalité avec le meneur David Michineau. Du côté béarnais, le pivot zimbabwéen Vitalis Chikoko a dominé dans la raquette (24 points, 11 rebonds).

Levallois équilibre son bilan (12 victoires, 12 défaites) et se relance dans la course aux play-offs. Le club francilien rejoint Limoges, qui a subi sa quatrième défaite d'affilée à Gravelines, 88 à 83.

Le CSP est dépassé par son adversaire du jour et recule à la douzième place. Mais tout reste possible à dix journées de la fin de la saison régulière car les écarts sont faibles.

Face aux Nordistes, portés par l'intérieur Taylor Smith (16 points, 7 rebonds), les 23 points de l'arrière américain Dwight Hardy n'ont pas suffi.

Dijon a réduit son retard sur Pau-Orthez à une longueur en écrasant Le Portel 94 à 58 grâce à 19 points et 8 passes décisives du meneur américain David Holston.

Le Portel se retrouve relégable à la place de Fos-sur-Mer, qui a entretenu ses chances de maintien en l'emportant à l'extérieur à Antibes 76 à 72. Pour les Antibois, avec trois victoires de moins que le premier non relégable, la ProB se rapproche.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Judo : Riner sacré pour la huitième fois à Paris, Romane Dicko également en or

Clarisse Agbégnénou décroche sa septième victoire au Grand Chelem de Paris

Judo : avec trois médailles d'or à son actif, la France a brillé au Grand Slam de Paris