DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Circuit de la Sarthe: Bryan Coquard, roi des sprinteurs du jour

Taille du texte Aa Aa

Le tracé extra plat de la deuxième étape du Circuit de la Sarthe/Pays-de-la-Loire entre Freigné et Belligné (172,1 km) ne pouvait échapper à un sprinteur, le Français Bryan Coquard, de Vital Concept.

Malgré la témérité du quatuor Aaron Verwilst (Vlaandern), Arjen Livyns (Roompot), Ludwig De Winter (Wanty) et Morné Van Niekerk (St Michel–Auber) parti au km 10, jamais la formation Vital Concept, emmenée par Frédéric Vichot et Cyril Gautier, ne s’est trouvée en difficulté, même si les derniers échappés n’ont été repris qu’à cinq kilomètres du but.

Profitant d’un léger faux plat vers la ligne d’arrivée, Coquard n'a laissé aucune chance à ses adversaires, Marc Sarreau (Groupama-FdJ), pointant à deux longueurs, et Mathieu Van der Poel (Corendon Circus) poussé à la 14e place, la partie finale sinueuse ne l’ayant pas trop inspiré.

Grâce aux bonifications, Coquard, dont c’est la deuxième victoire cette saison après la 1re étape à l’Etoile de Bessèges en février, dépossède Van der Poel (2e) du maillot jaune, que le Néerlandais pourrait fort bien lui reprendre jeudi après l’ascension du Mont des Avaloirs, point culminant (417 m) de l’Ouest de la France à franchir cinq fois.

L'étape de jeudi mènera les coureurs de l'abbaye Royale de l’Epau (Le Mans) jusqu'à Pré-en-Pail/Saint Samson (Mayenne), après 184,3 km de course.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.