DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A la recherche des survivants au Mozambique après le second cyclone

A la recherche des survivants au Mozambique après le second cyclone
Taille du texte Aa Aa

Une brève pause dans les pluies torrentielles au Mozambique a permis aux secouristes d'envoyer un hélicoptère chargé d'aide sur l'île d'Ibo. Ici, des milliers d'habitations ont été rasées par Kenneth, le second cyclone à frapper le pays en moins de six semaines.

La tempête de jeudi dernier a coupé le courant et toutes les communications. Certaines communes rurales ont été réduites à des monticules de boue et de bois enchevêtré, même si quelques murs et toitures sont encore debout.

Les conditions météorologiques changent si rapidement qu'elles gênent les opérations de secours.

Ce lundi, le bilan des victimes n'en est pas moins passé de 5 à 38 morts et ces destructions laissent présager le pire. 160 000 personnes sont touchées...

Les travailleurs humanitaires craignent que des inondations n'obligent maintenant des milliers de familles à se réfugier dans les décombres de leurs maisons, sans accès à l'eau potable et à la nourriture.

Les précipitations qui doivent suivre le passage du cyclone Kenneth devraient être deux fois plus importantes qu'après le cyclone Idaï qui a laissé un millier de morts derrière lui.