Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

NBA: Golden State réussit le hold-up parfait

NBA: Golden State réussit le hold-up parfait
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’entraîneur de Golden State Steve Kerr a eu le triomphe modeste après la victoire quasi inespérée de son équipe (114-111), malmenée par Portland jeudi, avant de prendre le large dans la finale de la conférence Ouest.

“Notre victoire, c’est du vol. Ils nous ont dominés dans tous les domaines et ont bien mieux joué que nous”, a avoué sans détours le coach des Warriors.

Les doubles champions NBA en titre sont en effet passés tout près de la catastrophe lors de ce deuxième match disputé devant leur public face à des Trail Blazers sans complexe.

Dominé et méconnaissable lors du premier match (116-94) disputé seulement 48 heures après la fin d’une série éprouvante contre Denver (4-3), Portland a cette fois fait douter Golden State.

Les Trail Blazers, portés par C.J. McCollum (23 pts) et Damian Lillard (22 pts), ont pris le large lors du 2e quart-temps et ont compté jusqu‘à 17 points d’avance (65-48).

Ils ont aussi profité des maladresses des Warriors (16 ballons perdus, 31% de réussite à trois points).

Mais les Californiens ont fini par se réveiller au retour des vestiaires et ont abordé la dernière période à la hauteur de Portland (89-89).

Les Trail Blazers ont repris l’ascendant et comptaient huit points d’avance à moins de cinq minutes de la fin du temps réglementaire, grâce notamment à Seth Curry (16 pts), le frère cadet du meneur de Golden State.

Mais les Warriors ont fini fort et les ont fait craquer dans le “money time” grâce à Curry (37 pts) et Andre Iguodala, décisif en défense.

“C’est notre expérience qui a fait la différence, mais on s’en sort vraiment bien, car on n’a vraiment pas abordé ce match comme il le fallait”, a souligné Kerr.

- Duel inédit des Curry –

“On savait qu’ils allaient être remontés après le match N.1. On n’a pas bien joué, mais on a fait le dos rond et tout le monde a apporté sa contribution”, s’est félicité Curry.

Le triple champion NBA et double MVP s’est fait voler le ballon à plusieurs reprises par un certain Seth Curry qui n’a pas manqué de le charrier.

“C’est comme quand on était enfants à Charlotte (la ville où ils ont grandi, NDLR), c’est assez incroyable comme expérience”, a-t-il admis.

Leurs parents sont les spectateurs stressés de ce duel inédit pour des frères à ce stade de la compétition.

“C’est difficile à vivre, particulièrement pour leur mère, on a du mal à apprécier ce qu’ils accomplissent”, a avoué leur père, l’ancien joueur NBA Dell Curry, habillé d’un maillot aux couleurs des deux équipes.

Les Warriors, toujours privés de leur meilleur Kevin Durant, dont le retour pour cette série semble de plus en plus improbable, mènent deux victoires à zéro.

Ils n’ont plus besoin que de deux succès pour disputer leur cinquième finale NBA consécutive.

Mais les deux prochains matches, samedi et lundi, auront lieu à Portland et les Trail Blazers ont montré qu’ils pouvaient leur poser de sérieux problèmes.

“On était en bonne position, mais on n’a pas réussi à faire ce qu’il fallait dans le final pour arracher cette finale”, a regretté Lillard.

“Ils ont réussi un beau hold-up, mais ils ont aussi mérité cette victoire grâce à leur gestion des dernières minutes. Mais on n’est pas abattu”, a assuré McCollum qui a manqué ses sept derniers shoots.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.