Législatives en Inde : large victoire des nationalistes hindous

Législatives en Inde : large victoire des nationalistes hindous
Tous droits réservés  REUTERS/Adnan Abidi
Par Olivier Peguy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le BJP, parti du Premier ministre Narendra Modi, consolide son emprise sur le pays

PUBLICITÉ

Le grand vainqueur des législatives en Inde, c'est bien Narendra Modi, le Premier ministre sortant.

Son parti nationaliste, le Bharatiya Janata Party (BJP), a obtenu une très large majorité, décrochant près de 300 sièges sur les 542 que compte la chambre basse du parlement. De quoi gouverner seul, sans avoir à faire d'alliance pour une coalition.

Ce succès électoral, c'est donc avant tout celui de Narendra Modi, qui, depuis 5 ans, a personnifié le pouvoir en Inde. Et à 68 ans, il devrait rempiler pour un deuxième mandat à la tête du gouvernement.

Ce scrutin constitue un nouveau revers pour le Parti du Congrès, laminé comme lors des dernières législatives il y a 5 ans. Le chef du parti, Rahul Gandhi, est même battu dans le bastion que sa famille dirigeait depuis près de 50 ans. Il a reconnu sa défaite, et félicité Narendra Modi.

Ces législatives étaient étalées sur 6 semaines, le temps de permettre aux 900 millions d'électeurs de se rendre aux urnes.

D'après les chiffres officiels, le taux de participation dépasse les 67%.

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un ancien député indien abattu en direct à la télévision

No Comment : Narendra Modi inaugure un temple hindou

Inde : inauguration d'un temple hindou construit sur les vestiges d'une mosquée