Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

SpaceX lance des satellites trop lumineux, on perd de vue les étoiles

Lancement de SpaceX pour mettre en orbite 60 satellites
Lancement de SpaceX pour mettre en orbite 60 satellites
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La société SpaceX du grand patron multicarte américain Elon Musk commence à semer la zizanie dans le ciel et chez les astronomes, et encore plus chez les astrophysiciens, ça râle beaucoup ! Les 60 satellites envoyés en orbite jeudi dernier sont si brillants qu'ils risquent de "faire de l'ombre" aux différentes galaxies. Ce mercredi soir, les observateurs amateurs et professionnels devraient le constater. En France notamment, à 23H39 très précisément, le bas du ciel - s'il est bien dégagé - doit être traversé par une soixantaine de points lumineux à la queue leu leu, spectacle assuré et financé par SpaceX pendant au moins 10 minutes.

Cela pourrait donner cela :

La démesure agace vraiment les astrophysiciens

Et l'invasion et l'occupation satellitaire ne vont pas s'arrêter là si l'on en croit Musk lui-même, puisqu'il a la ferme intention de mettre en orbite une armée mexicaine de 12 000 satellites à qui il a donné le nom de constellation Starlink. "S'il y en a 12 000 là-haut, cela veut dire que des centaines se trouveront au-dessus de l'horizon à tout instant", se désespère Jonathan McDowell, du centre d'astrophysique américain Harvard et Smithsonian, installé à Cambridge, dans l'Etat du Massachusetts; ce scientifique s'est confié à l'Agence France-Presse.

Le PDG de SpaceX réplique à ses détracteurs sur son compte Twitter (ci-dessous), se donnant le beau rôle de défenseur de la population mondiale la plus défavorisée. "Starlink ne sera vu par personne sauf ceux qui regardent très précisément, et aura à peu près 0% d'impact sur les progrès de l'astronomie", affirme-t-il notamment. L'idée d'Elon Musk est de faire accéder la planète entière au haut débit sur internet, à ses yeux, cela représente un "bien supérieur".

Plus de satellites que d'étoiles visibles la nuit ?

La crainte spécifique des scientifiques vient du fait que les satellites de Starlink brillent particulièrement à cause de leur forme plate et du grand panneau solaire dont ils sont équipés. Quand ils passent dans le champ lors d'une observation de nuit au télescope, la vision est perturbée par des traits lumineux. En atteignant leur orbite maximale, à environ 550 kilomètres de la Terre, leur luminosité baisse néanmoins en intensité. En tout cas, SpaceX a entendu un peu le message : lors de la fabrication des prochains satellites, la dose de lumière que leur surface peut renvoyer devrait être diminuée.

Satellite Industry Association, une organisation américaine qui regroupe les principaux acteurs de l'industrie du satellite, estime que, sur les milliers d'astronefs lancés, environ 2 000 restent en fonction, et que pas moins de 20 000 débris et autres appareils dégradés tournent également dans l'espace. Alors une vraie question, non délirante, peut se poser : nos belles nuits étoilées vont-elles devenir à brève échéance - peut-être quelques décennies seulement - des nuits tellement remplies de satellites lumineux qu'elles ressembleront à nos jours ? Déphasage et ennui mortel assurés sur toute la planète !