Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Tour d'Italie: la 17e étape au Français Nans Peters

Tour d'Italie: la 17e étape au Français Nans Peters
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Nans Peters (AG2R La Mondiale) a remporté la 17e étape du Giro, mercredi, au stade de biathlon d’Anterselva, la deuxième victoire d’un coureur français depuis le départ.

L’Equatorien Richard Carapaz (Movistar) a gardé le maillot rose de leader à quatre jours de l’arrivée.

Carapaz a même augmenté son avantage de quelques secondes supplémentaires sur son dauphin, l’Italien Vincenzo Nibali, après avoir accéléré dans le dernier kilomètre.

Nans Peters, qui n’avait encore jamais gagné dans le peloton professionnel, a conclu en solitaire une longue échappée dans cette étape de 181 kilomètres arrivant tout au nord de l’Italie, près de la frontière autrichienne.

Le Français, qui est âgé de 25 ans (pro depuis 2017), participe pour la première fois au Tour d’Italie. L’ancien capitaine de l‘équipe de France espoirs a signé le deuxième succès français après celui d’Arnaud Démare, à Modène, dans la 10e étape.

Déjà à l’avant dans la 6e étape, sur la route de San Giovanni Rotondo (sud), l’Isérois n’avait pu alors conclure. Mais il avait réalisé une bonne opération qui lui avait permis par la suite d’endosser le maillot blanc de meilleur jeune trois jours durant.

Au lendemain de la pluie et du froid du Mortirolo, les favoris se sont observés jusqu‘à la montée d’arrivée qui a permis à l’Espagnol Mikel Landa de prendre les devants et grignoter une vingtaine de secondes par rapport à Nibali et au Slovène Primoz Roglic.

Après un début d‘étape très animé, une échappée a fini par se former avec un groupe de 18 coureurs contrôlé à distance par les équipes de Carapaz et de Nibali, en raison de la présence de l’Italien Davide Formolo à l’avant.

Peters s’est dégagé à 16 kilomètres de l’arrivée. Il s’est assuré une minute d’avance sur ses compagnons au pied de la montée finale, 5,5 kilomètres jusqu’aux installations qui accueilleront les Mondiaux de biathlon l’hiver prochain.

Les contre-attaquants (Conti, Neilands, Chaves) ont même concédé du temps pour finir. La deuxième place est revenue au Colombien Esteban Chaves, à plus d’une minute et demie.

Jeudi, les sprinteurs disposent de leur unique chance de gagner avant la conclusion dimanche du Giro. La course redescend au niveau de la mer dans la 18e étape (222 km) qui part de Valdaora pour rejoindre Santa Maria di Sala, dans l’arrière-pays de Venise, où l’arrivée est jugée au bout d’une ligne droite de près de 2 kilomètres.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.