Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Roland-Garros: Mauresmo qualifie de "honte" la reprogrammation des demi-finales dames

Roland-Garros: Mauresmo qualifie de "honte" la reprogrammation des demi-finales dames
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Amélie Mauresmo, ex-N.1 mondiale et victorieuse de deux titres en Grand Chelem, a qualifié de “honte” pour Roland-Garros la programmation exceptionnelle des deux demi-finales dames sur d’autres courts que le Central vendredi, sur les réseaux sociaux jeudi soir.

“La programmation des demi-finales féminines demain (vendredi) à Roland-Garros est une honte pour notre tournoi !”, s’exclame Mauresmo sur Twitter.

Traditionnellement jouées le jeudi après-midi sur le court Philippe-Chatrier, les demi-finales du tableau féminin ont été exceptionnellement reportées à vendredi, journée elle habituellement dédiée aux demi-finales messieurs, à cause de la pluie tombée sans discontinuer mercredi sur Roland-Garros.

Vendredi matin, dès onze heures, les quatre joueuses ayant rallié le dernier carré entreront simultanément sur deux courts : l’Australienne Ashleigh Barty (8e) et la jeune Américaine Amanda Anisimova (51e) sur le Suzanne-Lenglen, et la Britannique Johanna Konta (26e) et la jeune Tchèque Marketa Vondrousova (38e) sur le Simonne-Mathieu, niché au fond du jardin des serres d’Auteuil.

“Tout le monde est d’accord sur le fait que le match du jour est Federer/Nadal. Mais quel message envoyons-nous en prenant la décision de mettre les deux demi-finales femmes à onze heures sur les courts 2 et 3 (le deuxième et le troisième plus grands courts, NDLR) du stade ?”, interroge la joueuse au palmarès le plus prestigieux du tennis français moderne, femmes et hommes confondus. “Aucun match féminin sur le Central !”

“C‘était pourtant simple d’ouvrir le Lenglen en plus du Chatrier et de faire les deux matches de femmes à treize heures, suivis des deux matches d’hommes”, considère Mauresmo.

Un peu plus tôt dans la soirée, la WTA avait elle aussi critiqué la décision de Roland-Garros en la qualifiant d’“injuste et inappropriée”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.