DERNIERE MINUTE

Coupe Stanley: Boston s'offre une "finale" à domicile

Coupe Stanley: Boston s'offre une "finale" à domicile
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Boston n’avait plus le droit à l’erreur et n’a pas craqué: les Bruins se sont imposés 5 à 1 à Saint-Louis dimanche et peuvent remporter la Coupe Stanley en s’imposant dans leur patinoire mercredi.

Le propriétaire des Saint-Louis Blues, Tom Stillman, avait déjà tout prévu, comme l’a révélé en les publiant, par erreur, sur son site internet le journal St. Louis Post-Dispatch: la lettre aux supporters pour les remercier et même le trajet dans les rues de la ville qu’emprunteraient les joueurs pour fêter leur titre.

Sauf que les Blues se sont nettement inclinés et ont laissé revenir les Bruins à leur hauteur (3-3).

Saint-Louis peut encore décrocher le premier titre de son histoire et mettre fin à une attente de 52 ans, mais il faudra aller le chercher à Boston.

Les Bruins n’ont pas seulement égalisé dimanche: ils ont donné une leçon aux Blues qui vont faire des cauchemars à cause du gardien de Boston, Tuukka Rask, auteur de 28 arrêts.

Saint-Louis a pourtant bien débuté la rencontre, mais deux pénalités consécutives ont coûté cher à la franchise du Missouri.

En situation de double infériorité numérique, les Blues ont concédé le premier but après neuf minutes par Brad Marchand d’une reprise spectaculaire et imparable (1-0).

Saint-Louis n’a pas réussi à égaliser malgré cinq supériorités numériques durant lesquelles elle a buté sur Rask.

En début de 3e période, Brando Carlo a doublé la mise (2-0), puis Karson Kuhlman a ajouté un troisième but d’un lancer lointain qui a surpris le portier “rookie” de Saint-Louis, Jordan Binnington (27 arrêts).

- “Le rêve ultime” –

Ryan O’Reilly a redonné espoir aux supporters de Saint-Louis (3-1), mais David Pastrnak a vite réduit au silence l’Enterprise Center avec son neuvième but des play-offs (4-1).

Zdeno Chara a ajouté un cinquième et dernier but pour Boston à deux minutes de la fin du temps réglementaire.

“Je ne marque pas souvent, je les réserve pour les matches importants”, a plaisanté Carlo, auteur du 2e but de Boston, le tournant de cette rencontre.

“Disputer un match N.7 pour gagner la Coupe Stanley est le rêve ultime pour un joueur de hockey et on va tout faire pour remporter ce titre”, a ajouté le défenseur américain de 22 ans.

la dernière fois que la Coupe Stanley a été attribuée à l’issue d’un match N.7, en 2011, le vainqueur s’appelait… Boston, face à Vancouver.

Les Bruins ont pris l’ascendant après leur large victoire, mais Saint-Louis voyage très bien et ne fait aucun complexe à l’extérieur. Les Blues ont remporté neuf de leurs douze matches disputés loin de leur base depuis le coup d’envoi des play-offs!

“Si on m’avait dit qu’on jouerait le match N.7 de la finale il y a de ça deux mois, j’aurais signé tout de suite. On peut mieux jouer et on va mieux jouer mercredi”, a assuré leur entraîneur Craig Berube.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.