EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Des patrouilles italo-slovènes à la frontière

Des patrouilles italo-slovènes à la frontière
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les deux pays ont mis en place des patrouilles conjointes pour surveiller leur frontière commune

PUBLICITÉ

Des patrouilles binationales à la frontière entre l'Italie et la Slovénie ont fait leurs débuts ce lundi et dureront au moins jusqu'à la fin septembre. Objectif affiché des deux pays : freiner l'immigration clandestine sur la route des Balkans, qui traverse la Slovénie en direction de l'Italie et de l'ouest de l'Europe.

« Introduire des patrouilles conjointes ne veut pas dire le rétablissement des contrôles aux frontières, assure Marjan Stubljar, un officier de la police slovène. Elles ont pour but de faciliter les actions opérationnelles, de réagir plus rapidement si des personnes sont en fuite et qu'il faut les appréhender. Et en même temps, cela nous permet de surveiller la zone des deux côtés de la frontière. »

« Nous espérons pouvoir rehausser le niveau pour contrer l'immigration clandestine, en particulier en ce qui concerne la traduction en justice des passeurs », déclare de son côté Vincenzo Avallone, représentant de la police italienne.

En 2015, au plus fort de la crise migratoire, des dizaines de milliers de migrants et réfugiés en provenance de Syrie, d'Irak ou encore d'Afghanistan, avaient emprunté cet itinéraire, puis le flux s'était tari avec le durcissement des contrôles. Mais depuis le début de l'année, la Slovénie a vu le nombre des arrivées en provenance de la Croatie augmenter de nouveau.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les policiers français et espagnols en exercice d'attaque terroriste avant les JO

No Comment : des heurts entre des manifestants pro-palestiniens et la police à Mexico

Oslo, Madrid et Dublin reconnaissent l'Etat palestinien, renforçant l'isolement de l'Israël