Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

En Grèce, le gouvernement investi

En Grèce, le gouvernement investi
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après la prestation de serment de Kyriakos Mitsotakis, c'était au tour de ses ministres ce mardi. Les membres du nouveau gouvernement grec se sont rendus au palais présidentiel pour être investis. Le leader conservateur, vainqueur des élections de dimanche, avait promis une équipe resserrée. Ils seront finalement 51, une personne de moins que dans le gouvernement Tsipras. Quant aux femmes, elles sont rares ; cinq seulement, dont deux à la tête des ministères de la Culture et de l'Éducation. Le gouvernement compte par ailleurs deux anciens membres de l'extrême droite.

Comme le veut l'usage en Grèce, ils ont collectivement prêté serment sur la Bible. Le ministre le plus exposé sera sans nul doute Christos Staikouras, au portefeuille des Finances. Car si la Grèce est sortie des plans d'aide, elle reste sous la surveillance étroite de Bruxelles. Or le gouvernement conservateur aspire à une plus grande marge de manœuvre pour tenir sa promesse : redonner du souffle à l'économie et faire baisser de près de la moitié le nombre de chômeurs.