Cet article n'est pas disponible depuis votre région

New Delhi révoque l'autonomie du Cachemire indien

Access to the comments Discussion
Par Euronews
New Delhi révoque l'autonomie du Cachemire indien

New Delhi renforce encore un peu plus sa tutelle sur le Cachemire. Ce lundi, le gouvernement indien a annoncé devant les parlementaires, la révocation de l’autonomie du Jammu-et-Cachemire. Un Etat situé à la frontière du Pakistan et revendiqué par ce pays.

Une décision qui ravive les tensions déjà très fortes, dans cette région hautement militarisée : les autorités ont déployé 80 000 forces paramilitaires supplémentaires dans la région.

Sur Twitter, l’ancienne ministre en chef de l’État s’est insurgée, contre la politique de New Delhi et contre « l’oppression », dit-elle, d’une « ampleur inimaginable ». Comme d’autres responsables kashmiri, elle se retrouve aujourd’hui assignée à résidence par les autorités indiennes.

Depuis 1989, le Cachemire indien est en proie à une rébellion séparatiste qui a fait plus de 70 000 morts. Une insurrection à laquelle le gouvernement nationaliste de Narendra Modi s’est promis de mettre un terme.