La Grèce prend des mesures face à un nouvel afflux de migrants

La Grèce prend des mesures face à un nouvel afflux de migrants
Par Julien Pavy avec Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une dizaine de bateaux, partis de Turquie, sont arrivés récemment sur les îles grecques. Du jamais vu depuis l'accord signé en 2015 entre Athènes et Ankara.

PUBLICITÉ

La Grèce est confrontée à un nouvel afflux de migrants. Une dizaine de bateaux, partis de Turquie, sont arrivés successivement ce jeudi sur ses côtes, principalement sur l'île de Lesbos.

Renforcement des patrouilles

Du jamais vu depuis l'accord signé en 2015 entre Athènes et Ankara, qui visait alors à endiguer l'afflux massif de migrants à travers la mer Égée.

Cette nouvelle poussée migratoire accroit la pression sur les camps de réfugiés, déjà surchargés.

Le gouvernement grec a décidé de réagir en annonçant ce samedi une série de mesures : renforcement des patrouilles frontalières en collaboration avec l'agence européenne Frontex, accélération des recherches pour retrouver les demandeurs d'asile, dont les dossiers ont été refusés, accélération des procédures de demande d'asile en réduisant les possibilités d'appel...

Un nouvel afflux de Syrie ?

La plupart des migrants arrivés dernièrement sur les îles grecques sont originaires d'Afghanistan, mais Athènes redoute un nouvel afflux de migrants en provenance de Syrie, alors que la guerre fait rage dans la province d'Idleb, dernière enclave tenue par les rebelles, où vivent quelque 3 millions de civils.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : près de 200 personnes secourues en mer Méditerranée

518 migrants arrivés aux Canaries à bord de six embarcations en 24 heures

Lampedusa : après les promesses, l'Italie attend des actes