Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Reportage en Iran : où en sont les capacités militaires de Téhéran ?

Reportage en Iran : où en sont les capacités militaires de Téhéran ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dans la liste des inquiétudes des Etats-Unis qui portent sur la politique iranienne, le nucléaire figure en tête. Reportage exclusif en Iran de notre envoyée spéciale Anelise Borges.

Le développement par l'Iran d'un arsenal de missiles a contribué à accroître les tensions entre les deux pays. Le mois dernier, Téhéran a testé un nouveau système de missile sol-air longue portée, conçu dans le pays.

En juin, c'est un missile similaire qui conduit l'Iran et les Etats-Unis à une escalade. L'Iran abat un drone américain, qui aurait, selon les autorités, violé l'espace aérien iranien. Les tensions atteignent leur paroxysme. Donald Trump annulera des frappes de représailles à la dernière minute.

"L'Iran doit se défendre"

Aujourd'hui, les Etats-Unis continuent de considérer le programme de missiles iranien comme une menace, une provocation. Et selon certains, ici en Iran, Washington et ses alliés constituent la raison pour laquelle Téhéran se sent obligé d'en construire.

"Nous observons en permanence des avions d'espionnage américains et des satellites dans l'espace aérien iranien", explique le Général Hossein Alaei, ancien commandant du corps naval de la Garde révolutionnaire. "Quel pays laisse son ciel devenir dangereux ? L'Iran doit se défendre et assurer la sécurité de son espace aérien, de son peuple. "

L’accord nucléaire iranien ne répond pas à la question de l’arsenal de missiles du pays. C'est l’une des raisons pour lesquelles le président américain Donald Trump l’a décrit comme "le pire accord de tous les temps".

"À quoi ressemblerait une guerre avec l'Iran?"

L’Iran développe des missiles balistiques depuis la guerre avec l'Irak dans les années 80 et Téhéran dit avoir l’un des stocks les plus importants du Moyen-Orient.

"À quoi ressemblerait une guerre avec l'Iran?", demande Anelise Borges, l'envoyée spéciale d'Euronews en Iran, à Foad Izadi, professeur associé à l'Université de Téhéran.

"Très moche. Ça serait très moche", répond Foad Izadi. "Les capacités militaires iraniennes sont très importantes. L'Iran a connu 8 ans de guerre avec l'Irak dans les années 1980 et à l'époque, le pays dépendait de matériels venus de l'étranger. L'Iran a donc beaucoup souffert de l'embargo. Alors, après la guerre, et depuis une trentaine d'années environ, l'Iran s'est concentré sur le développement de ses propres capacités militaires. "

Donald Trump a-t-il raison de mener une stratégie de "pression maximale" pour limiter les ambitions iraniennes ? D'après Foad Izadi, la seule chose qui en résulte, c'est de susciter l'hostilité des Iraniens : "Tous les jeunes Iraniens qui disaient que nous devions avoir un accord avec les États-Unis et améliorer nos relations avec l'Occident se rendent compte aujourd'hui que cela ne fonctionne pas. Ils ne reprochent pas à Hassan Rohani de blâmer Donald Trump."

_"Selon les analystes, un conflit militaire avec l'Iran qui résulterait de l'effondrement de l'accord sur le nucléaire de 2015 serait le pire résultat possible", explique notre envoyée spéciale. "Une telle confrontation aurait un impact dévastateur sur le pays et la région"_.

Téhéran a répété à plusieurs reprises ne pas chercher la guerre. Mais les autorités semblent en tout cas vouloir se tenir prêtes, au cas où une confrontation surviendrait.