DERNIERE MINUTE

Le Danemark autorise la construction du gazoduc Nord Stream 2

Le Danemark autorise la construction du gazoduc Nord Stream 2
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Danemark a autorisé mercredi la construction dans ses eaux d'un tronçon de Nord Stream 2.

Le pays lève ainsi le dernier obstacle à la finalisation de ce gazoduc controversé qui doit approvisionner l'Europe en gaz russe via la mer Baltique.

Déjà construit à plus de 80%, il représente un investissement d'une dizaine de milliards d'euros et doit permettre le doublement des livraisons de gaz russe vers l'Allemagne.

Pour ses détracteurs européens et les Etats-Unis, l'achèvement du gazoduc va accroître la dépendance des Européens au gaz russe, renforcer l'influence de Moscou, tout en affaiblissant l'Ukraine, allié des Occidentaux.

Ce gazoduc "portera un coup puissant à la diversité et la sécurité énergétique de l'Europe", déclarait récemment le secrétaire américain à l'Energie Rick Perry en Lituanie.

L'Ukraine, la Pologne et les pays baltes craignent que Moscou puisse en user pour exercer des pressions politiques.

Pour ses partisans en revanche, il s'agit avant tout d'une décision économique permettant de pérenniser les livraisons gazières à l'Europe à un coût acceptable.

Malgré le permis danois, ce gazoduc controversé est menacé par de possibles sanctions américaines ainsi que par les nouvelles règles de l'UE sur le transport du gaz, qui demandent notamment le "découplage" des activités de production et distribution.

Nord Stream 2 prévoit d'entrer en service fin 2019.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.