DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Affrontement armé dans un cimetière et dans les rues de Jersey City, 6 morts

euronews_icons_loading
Affrontement armé dans un cimetière et dans les rues de Jersey City, 6 morts
Tous droits réservés  Screenshot APTN
Taille du texte Aa Aa

Plus de deux heures ! C'est le temps - infini pour les habitants affolés - qu'a duré un violent affrontement armé entre deux hommes équipés de fusils automatiques et des centaines de policiers américains, également lourdement armés, mardi en plein coeur de Jersey City, la deuxième plus grande ville de l'Etat du New Jersey qui se trouve aux portes de New York. La fusillade par elle-même s'est terminée par la mort de trois civils et des blessures pour un autre, ainsi que pour deux membres des forces de l'ordre. Les tireurs ont finalement été abattus tous les deux.

Sur la vidéo amateur qui se trouve ci-dessous, on peut voir des membres des forces de l'ordre se déployer dans les rues :

A ce bilan, il faut ajouter le décès d'un policier âgé de 39 ans, p¨ère de cinq enfants, tué auparavant par les individus armés. Chargé d'une enquête sur un meurtre, il avait apparemment tenté de les arrêter alors qu'ils se trouvaient dans un cimetière de Jersey City. Après un échange de coups de feu, les suspects se sont enfuis, avant d'être rattrapés par une cohorte policière venue de tout l'Etat et même de New York.

La police a publié la photographie de son officier décédé, Joe Seals :

Le centre-ville s'est transformé en champ de bataille mobile puisque le chef de la police, Michael Kelly, a déclaré plus tard :

Ils se sont déplacés de façon rapide et continue dans le quartier

Trois victimes dans un magasin casher

Les deux criminels ont fini par se retrancher dans une épicerie casher, au sein d'un quartier où vit la communauté juive. Leurs trois victimes se trouvaient d'ailleurs à l'intérieur du commerce. Là encore, des centaines de tirs ont été échangés avec les policiers. Une fois neutralisés, une unité de démineurs a encore dû intervenir car la camionnette volée qu'avaient utilisé les suspects semblait contenir un "engin incendiaire", selon le terme employé par les autorités. En fait, il n'en était rien.

L'enquête qui a été ouverte prendra du temps, a souligné le responsable de la police de Jersey City, car les circonstances de la fusillade restent à éclaircir. La piste d'un acte antisémite n'est pas écartée pour le moment.