DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Une semaine après, la Nouvelle-Zélande rend hommage à ses victimes

euronews_icons_loading
Une semaine après, la Nouvelle-Zélande rend hommage à ses victimes
Tous droits réservés  Hagen Hopkins/Pool Photo via AP
Taille du texte Aa Aa

Une semaine exactement après l'éruption volcanique meurtrière de White Island, la Nouvelle-Zélande à marqué, ce lundi, un temps de recueillement. Comme dans tout l'archipel, la Première ministre Jacinda Adern et son cabinet ont observé une minute de silence, à 14h11 (01h11 GMT), heure de l'éruption : "Nos pensées continuent d'aller vers les familles de ceux qui sont morts et de ceux qui ont été blessés" a-t-elle dit.

Nombre de victimes étaient australiennes. Scott Morrison, Premier ministre australien a annoncé que ses compatriotes observaient également cette minute de silence.

Entre-temps, le paquebot de croisière Ovation of the Seas, qui transportait les vacanciers pris dans l'éruption, a rejoint le port de Sydney. Sur le pont, l'ambiance était morose.

C'est très, très triste. J'ai beaucoup de sympathie pour tous ceux qui ont perdu la vie et ceux qui sont encore blessés. C'était très dur pendant un moment parmi les passagers.
Sylvia Rudland
Passagère
C'était douloureux et silencieux. Tu sais, tu as rencontré des gens sur le bateau, et puis tu ne les vois plus. Et tu te dis : "Ne me dis pas qu'ils en font parti.
Nigel Kleineeldt
Passager

Au moment de l'éruption, 47 personnes se trouvaient sur l'île, venant, en outre, de Nouvelle-Zélande, d'Australie et des Etats-Unis, d'Allemagne, de Chine, de Malaisie ou du Royaume-Uni. Plusieurs d'entre elles se trouvent toujours en soins intensifs en raison de graves brûlures.

18 décès ont été confirmés alors que deux corps sont toujours portés disparus, probablement immergés au large de l'île volcanique.

Le directeur de la police néo-zélandaise, Mike Bush, s'est dit confiant quant aux chances, à terme, d'identifier tous les corps et de les rendre à leur famille : "Cela avance vraiment bien. Il est vraiment important que nous fassions cela bien et aussi vite que possible".